La Petite Fiesta.. Parce que la vie est une fête!

La Petite Fiesta c’est le premier zoom déco de nic nac et ce n’est pas pour rien! Voilà un magasin qui incarne à merveille l’esprit qui est le nôtre: celui des grands enfants que nous sommes et que nous resterons toujours! La boutique est adorable et gérée par trois femmes inspirées! On y trouve un précieux méli-mélo d’objets anciens et neufs, trouvés ici ou aux Etats-Unis, chinés avec goût et passion. En plus des objets chinés, vous y trouverez du linge de lit, des tissus et des petits objets poétique et ludiques à souhait! Courrez-y!

nic nac: D’où vient l’idée de la Petit Fiesta?
LPF:
L’histoire de la Petite Fiesta, c’est une histoire de femmes. Moi, je travaille en France où j’ai une galerie. J’ai des enfants et petits enfants qui se trouvent à Bruxelles et je me suis finalement installée ici aussi. J’ai eu la chance de trouver cette petite boutique. C’est un endroit que j’adorais mais dont personne ne faisait rien!

nic nac: Il y avait quoi avant votre boutique ici?
LPF:
Il y avait un couple avec trois enfants qui y vivait.

nic nac: D’où vient cette envie d’ouvrir une boutique?
LPF:
J’ai toujours rêvé d’avoir une boutique pour enfants. Dans les années 70 je vivais en Belgique et je rêvais déjà de cela. J’en ai parlé à Martine, une amie, qui passait à Paris pour me voir. Je connaissais Martine pour sa première boutique enfants qu’elle avait eu Rue Du Page (le Petit Page), à côté de la Page. Martine est architecte et a un boulot également; moi, j’avais cette galerie à Paris. Quant à ma fille, elle est comédienne ici à Bruxelles. Ma fille m’a dit que l’aventure lui plaisait et on a donc décidé de faire ce projet à trois. Moi, je suis spécialisée dans l’Amérique; Martine a donc ce parcours du Petit Page et ma fille qui a un regard sur les choses bien particulier. Et donc voilà, on est ouvert depuis octobre 2011! Et on trouve chacune notre place, notre créneau!

nic nac: décrivez-nous votre univers!
LPF:
On essaie de faire des choses sur le thème de l’enfance pour l’enfant et l’adulte, mais pas l’enfant traditionnel. Car nous avons des pièces qui datent des années 80 et d’autres qui sont des pièces plus anciennes et de collection.

nic nac: Vous vous occupez surtout des objets provenant des Etats Unis. Comment faites-vous? Et quelles zones géographiques faites-vous?
LPF:
Je voyage beaucoup sur place et je ramène par containers. Je voyage plusieurs fois par an. Mais bon, je ne chine pas que pour ici, je chine aussi pour ma galerie à Paris. Pour ce qui est des lieux, je me concentre sur Los Angeles ou l’Est américain dont New York principalement.

nic nac: Et le Petit Page alors?
LPF:
Oh moi j’adorais le Petit Page! J’adorais le goût de Martine et ses sélections dans la déco et les objets. Il y avait là bas un regard bien particulier! Martine est quelqu’un que j’aime beaucoup. Le Petit page s’est finalement arrêté quand Martine a eu son troisième enfant. La Petite Fiesta est donc parti de là, de Paris, de Bruxelles et de notre rencontre. Et donc l’univers de la Petits Fiesta, s’il est années 50-60, assez coloré et pêchu, puise aussi toute son inspiration du Petit Page avec son côté ancien, doux, patiné et mélancolique. Et c’est ça justement qui nous plaisait! Parce que la vie est faite de maintenant, d’hier et d’avant hier. La petite Fiesta c’est toute notre histoire et notre vécu réuni, à travers nos yeux d’éternels enfants…

nic nac: La Petit Fiesta, c’est pour qui?
LPF:
C’est pour les enfants mais aussi pour les adultes qui sont restés enfants! Lorsqu’on entre dans un univers d’enfants, on dédramatise l’acte d’achat. Souvent, on va acheter une commode pour son enfant, mais en réalité on l’achète pour soi! Et puis on est tous des enfants! Moi je viens d’un univers de collectionneurs. Et je collectionnais beaucoup moi-même ave le père de ma fille. Un collectionneur est une personne qui ne veut pas quitter le monde de l’enfance. On est finalement tous des enfants et c’est tant mieux! Il faut le rester!  Parce que cela nous donne une ouverture et un certain regard sur les choses..

nic nac: Autour de quel budget tournent vos objets?
LPF:
Ca va de 5 à 1200 euros.

nic nac: Est ce vous vendez tous ce qui se trouve dans le magasin?
LPF:
Oui, tout est à vendre! Des objets jusqu’aux meubles sur lesquels sont posés ces mêmes objets!

nic nac: En plus des objets vintage, avez-vous des marques que vous affectionnez et qui sont à vendre ici?
LPF:
Oui! Nous adorons les petites créations de Mayleg et les tissus et couvertures de la marque italienne n° 74

nic nac: Serait-il envisageable de déposer une liste de naissance ici?
LPF:
oui, tout à fait! Une liste complémentaire par exemple!

La Petite Fiesta: Rue Darwin 9
Ouvert les jeudis, vendredis et samedis de 11 à 18h.
A découvrir aussi sur facebook!


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s